Défauts et qualités: Comment en parler pendant votre entretien?

Qualités et défauts: Comment en parler pendant votre entretien? Blog Gamechanger Luxembourg

Pas le temps de lire? Voici un résumé de l’article :

* Pourquoi cette question? Elle permet de mesurer votre franchise, votre connaissance de vous meme; votre communication (limite votre langue de bois) et la capacité à répondre à une question “stressante”
* Arrêtez les réponses préparées et trafiquées! Soyez très honnête et positif, une réponse qui semble surfaite n’inspire vraiment pas la confiance
* Ne pensez pas défaut, pensez points d’améliorations et points à surveiller! Cette question est une opportunité de vous mettre en avant, sachez l’utiliser en votre faveur pour montrer vos atouts
* Un outil qui fonctionne: la formule DEFAUT REEL + prouver que cela n’impacts que très peu la perf + montrer que c’est un travail en cours (formule très bien détaillée ci-dessous)
* Ne passez pas tout votre temps à préparer cette question : Réglez une fois pour toutes cette question. Vous économiserez énormément de temps. Et avec ce temps économisé, vous pourrez travailler des questions bien plus importantes. Comme le « pourquoi vous postulez chez nous et pas ailleurs ? » ou vos prétentions salariales, par exemple.

Saviez-vous que c’est la question la plus redoutée par les personnes qui passent des entretiens?

1) Comprenez pourquoi on vous pose cette question

Au delà des défauts, la question permet de se faire une idée sur différentes choses :
* Quel est le niveau de confiance et de franchise de la personne? Est ce que la personne est assez confiante en elle pour avouer une véritable faiblesse et confier comment elle la gère au jour le jour? Exemple : Je suis une personne qui n’est pas naturellement structurée, j’ai une tendance à m’éparpiller et partir dans tous les sens dans la journée. J’en suis conscient et pour pallier à cela, la veille, je prépare le lendemain en listant les tâches à accomplir et leur attribue des plages horaires spécifiques dans mon agenda que je dois, à tout prix respecter. En gros, j’ai un défaut non négligeable mais j’en suis conscient et j’ai trouvé un système pour le combattre!
* Dans quelle mesure la personne se connait-elle? Dans quelle mesure a-t-elle poussé l’introspection et l’analyse sur sa façon de travailler, de s’organiser, de communiquer. Pour repérer ce type de “comportement” il est indispensable de s’observer et d’identifier ses mécanismes/automatismes.
* Quelle est l’impact de votre communication? La question soulève un sujet sensible et permet de tester dans quelle mesure votre communication reste convaincante et également cohérente avec ce que vous avez dit précédemment pendant la discussion. C’est la qualité de votre argumentation qui permettra à votre interlocuteur de se faire une idée du type de collaborateur que vous saurez être. Le meilleur moyen de convaincre reste encore d’apporter la preuve de ce que vous avancez.
* Quel est votre niveau de resistance au stress? La question permet d’évaluer votre réaction dans une situation moins confortable. Pour les personnes travaillant dans des domaines exigeants et ayant l’habitude de séries d’entretiens plus corsés, cette question ne devrait normalement pas les mettre mal à l’aise
Verdict : Ne passez pas tout votre temps à préparer cette question
Réglez une fois pour toutes cette question. Vous économiserez énormément de temps. Et avec ce temps économisé, vous pourrez travailler des questions bien plus importantes. Comme le « pourquoi vous postulez chez nous et pas ailleurs ? » ou vos prétentions salariales, par exemple.

2) Ne soyez pas sur la défensive, soyez transparent et honnête

La grande majorité des candidats répondent la même chose : perfectionniste, impatient et qu’il sont trop impliqués dans leur travail.
Ce sont des réponses standards et qui ne sont pas des vrais défauts. Le candidat, ne souhaitant pas s’exposer, partage volontairement des faiblesses qui n’en sont pas.
“Hum… j’ai plusieurs défauts… je travaille trop, je suis perfectionniste… oui vraiment, je suis perfectionniste et exigeant avec moi même… bon au moins cela veut dire que je fais bien le travail (petit sourire confiant)… et puis impatient aussi. C’est vrai, j’aime que les choses aillent vite”)
SVP, arrêtez tout de suite!
Qu’est ce que vous essayez faire?
Êtes-vous entrain de réciter des réponses préparées?
Avec toutes les compétences, les expérience que vous avez, les études et l’ensemble des problèmes que vous avez surmonté, c’est tout ce que vous avez à dire?
NON! Vous avez beaucoup de chose à mettre en avant!
En répondant comme cela, il est fort possible que vous ne dégagiez pas une impression de franchise
Comment peut-on vous faire confiance si sur cette simple question vous êtes déjà entrain de ne pas dire la vérité?
SOYEZ TRANSPARENT ET HONNETE.
D’ailleurs certains candidats sont assez transparent et honnête pendant toute la durée de l entretien et lorsque cette question arrive, ile ne le sont plus du tout. cela peut remettre en cause tout ce que vous avez dit précédemment et après

3) Voyez les questions autrement et changez votre approche!

Ne pensez pas défaut, pensez point d’amélioration, points à surveiller!
Si vous démontrez que vous savez aussi mettre en œuvre les moyens nécessaires pour ne pas vous laisser déborder, le recruteur ne pourra qu’y voir la marque de la franchise, sans pour autant être incompatible avec ses critères de sélection.

Et puis, sauf cas exceptionnel, il serait quand même naïf de penser qu’un recruteur va prendre une liste de trois ou quatre adjectifs pour argent comptant. Ce que vous êtes se ressent tout au long de votre discours. Incarner ce que l’on dit, être soi, en cohérence avec un discours… voilà ce qui informera et rassurera réellement le recruteur. Il n’aura peut-être même plus envie de vous poser la question s’il a le sentiment qu’en face de lui, vous êtes vrai. La clé de tout ? La préparation, évidemment ![/

4) Des exemples pour vous aider

• A. Parlez d’un défaut qui vous peut être une valeur ajoutée dans votre travail:
Exemple pour une personne impulsive, impatiente et exigeante : « Je suis impliqué et j’aime voir que les choses avancent et je dois reconnaître que j’ai tendance à bousculer les gens quand ça n’avance pas. ». Je peux être perçu comme pressant et manquer de tact.
Exemple pour une personne
• B. Parlez d’un défaut qui est visible à l’entretien.
Exemple pour une personne émotive, sensible et communicative : « Mes amis me disent parfois que j’exprime trop d’enthousiasme, que je montres trop mes émotions. »
• C. Parlez d’un défaut que vous avez compensé avec une formation.
Exemple une personne d’origine étrangère : « Le français n’est pas ma langue maternelle, mais j’ai suivi un cours intensif qui m’a permis d’étoffer mon vocabulaire et d’améliorer mon accent. »
• D. Parlez d’un défaut qui est commun à la plupart des personnes qui exercent votre métier.
Exemple pour une vendeuse qui n’aime pas la routine : « J’ai souvent besoin de nouveauté, j’aime rencontrer de nouveaux clients et conclure de nouvelles affaires même si les montants sont modestes. »
• E. Parlez directement du type de personne avec lequel vous avez le plus de mal à travailler.
Exemple pour une personne qui n’aime pas le manque de fiabilité : « J’aurais vraiment beaucoup de mal à travailler avec une personne qui manque de fiabilité. Avec ce type de personne, il faut tout vérifier, et parfois même faire une partie du travail à leur place. Au bout d’un moment, ça devient épuisant. »

Conclusion


Honnêteté, introspection et positivité.
Et surtout, soyez prêt! Attendez cette question avec impatience, car maintenant ce sera une opportunité de plus de vous mettre en avant et brillez!!
Les points clés à retenir
* Arrêtez vos réponses préparées et trafiquées! soyez très honnête et positif, une réponse qui semble surfaite n’inspire vraiment pas la confiance
* Ne pensez pas défaut, pensez points d’améliorations et points à surveiller!
* La question permet de mesurer votre honnêteté, votre connaissance de vous meme; votre communication (limite votre langue de bois) et la capacité à répondre à une question “stressante”
* Une formule pour vous aider : DEFAUT REEL + prouver que cela n’impacts que très peu la perf + montrer que c’est un travail en cours